LES SOURCES

Réhabilitation, mise en lumière et scénographie des façades du Théâtre des Sources et du Cinéma le Scarron

Date : 2019
État : Livré
Localisation : Fontenay-aux-Roses
Programme : Equipement culturel
Client : Vallée Sud - Grand Paris
Maîtrise d'oeuvre : ASUr
Statut : Mandataire
Surface : 1500 m2


retour

Mise en lumière et scénographie des façades © 11h45
Mise en lumière et scénographie des façades © 11h45
Aménagements extérieurs © 11h45
Aménagements extérieurs © 11h45
Mise en lumière et scénographie des façades © 11h45
Mise en lumière et scénographie des façades © 11h45
Aménagements extérieurs © 11h45
Rénovation du hall et de sa banque d’accueil © 11h45
Rénovation du hall et de sa banque d’accueil © 11h45
Mise en lumière et scénographie des façades © Vincent Muracciole/Deltalight
Mise en lumière et scénographie des façades © Vincent Muracciole/Deltalight
Mise en lumière et scénographie des façades © Vincent Muracciole/Deltalight
Mise en lumière et scénographie des façades © Vincent Muracciole/Deltalight
Mise en lumière et scénographie des façades © Vincent Muracciole/Deltalight
Mise en lumière et scénographie des façades © Vincent Muracciole/Deltalight
Mise en lumière et scénographie des façades © Vincent Muracciole/Deltalight
Plan de situation
Axonométrie du projet

Le Théâtre des Sources et le cinéma Le Scarron sont regroupés dans un unique bâtiment construit en 1986 par l’architecte Henri Chauvet. Le manque d’interaction de l’équipement avec son environnement et la composition architecturale du bâti existant ne permettent pas d’identifier depuis l’extérieur la nature de l’équipement. La proposition architecturale conçoit le parvis comme un élément signal fédérateur prolongeant le hall d’entrée sur l’extérieur et incitant les usagers à venir découvrir la programmation. Les 2 rampes créées comme le prolongement de l’espace public identifient clairement les 2 fonctions de l’édifice invitant le spectateur à pénétrer dans l’équipement et assurant naturellement la gestion des flux. Le parvis et sa mise en scène renforce le caractère public de l’équipement et l’importance de son rôle culturel dans la ville. Le socle ainsi créé assoit le bâti existant et unifie l’ensemble du complexe. Le choix de mettre en oeuvre un matériau contemporain contrastant avec l’existant et réfléchissant la lumière offre une visibilité à l’édifice depuis la rue et affirme la valeur symbolique de l’équipement. Ces travaux se sont prolongés dans les espaces intérieurs avec notamment la rénovation du hall et de sa banque d'accueil pour une meilleure réception du public.